· 

Assumer postiches et perruques pour Demi Moore c'est comme accepter sa perruque pour nous

Entre les deux, mon coeur balance.....

Ou plutôt, mon coeur rayonne, irradie, bondit de joie ...

Un peu comme un ENFIN ! magistralement asséné

une réhabilitation 

une rédemption ....

Je m'explique, je vous explique :

Entre Demi Moore, actrice que l'on ne présente plus et Justine Feutry, journaliste responsable des rubriques Beauté-Mode-Mariage-enfants pour Madame Figaro, mon coeur balance ....

 

Vous l'avez déjà lu, mon coeur rayonne, irradie, bondit de joie ...

Un peu comme cet ENFIN ! magistralement asséné,

une réhabilitation,

ma rédemption ! 

 

Je viens de lire les dernières lignes de Justine Feutry dans l'article pour Madame Figaro qu'elle consacre à la coiffure de Demi Moore pour la Fashion Week parisienne.

 

"Une apparition qui prouve également que les personnalités ont de moins en moins de mal à assumer les postiches et autres perruques pour se métamorphoser ou s'amuser le temps d'une soirée " 

Alors qui remercier ? 

- Demi Moore pour cette si longue tresse, accessoire de cheveux qui devient essentiel 

- Justine Feutry qui souligne l'événement capillaire en démêlant le faux du vrai, qui associe perruque et instant, perruque et métamorphose en mieux, perruque et soirée...

Comme une nouvelle tendance cheveux avouée

Souvenez- vous  : cette longueur de cheveux possible grâce à un postiche a déjà été abordée et également avouée par Laetitia Casta en cover du magazine Elle

Alors pourquoi je suis folle de joie ?

Parce que les People sont de grandes influenceuses : si elles se mettent à porter des perruques ailleurs que sur les plateaux de cinéma , si elles se mettent à porter des perruques que n'importe "quelle femme" peut aussi porter, cela dédramatisera le fait de porter une perruque.

 

Cela sortira la perruque et la personne qui la porte de cette association terriblement stigmatisante 

 

PERRUQUE = CHUTE DE CHEVEUX 

Chute de cheveux particulièrement quand tu es une femme = TRAITEMENT CHIMIO = CANCER 

Pas faux mais pas totalement juste : il y a toutes les autres ALOPECIES

 

Cela pourrait sortir aussi la perruque de cette dichotomie qui me fait hurler, hélas véhiculée en premier

par les prothèsistes capillaires et autres désigner de collections de perruques :

perruque médicale et perruque mode.

 

Je porte une perruque pour raisons médicales puisque je n'ai quasiment plus de cheveux -juste quelques plaques de repousse- pour des raisons d'alopécie décalvante totale et j'ai fait le choix de ne pas vivre chauve - à cause de ces quelques plaques de repousse- et de porter une perruque mais je suis à la mode, ma perruque est à la mode.

 

Ma perruque  ?

Je la choisis

Je la coiffe

Je l'accessoirise,

je la vis complètement en fonction des tendances capillaires

que nous relate, par exemple, Justine Feutry dans Madame Figaro.

Surtout je la vis comme des cheveux, comme mes cheveux !

 

Et c'est ce que j'aime vous transmettre,

l'ADN de mon accompagnement.

 

 

Je phosphore sur la prochaine News Letter qui devrait être dans votre boîte mail à la fin de ce week-end.

 

Elle sera très Fashion perruque ! 

Si vous n'êtes pas encore abonnée, c'est le moment 

Et c'est ICI 

Écrire commentaire

Commentaires: 0