· 

Toinette, égérie créée par Thierry Fèvre pour Accepte ta Perruque

Qui est Thierry Fèvre ?

 

Il fait partie de ces gens qui savent mettre une marque, une idée, un projet en couleurs , en images et en mots.

 

Il fait partie de ces gens qui font parler les autres, pour au milieu de leurs bavardages, trouver la pépite qui nourrira sa créativité

 

Il fait partie de ces gens qui vous projettent sur le devant de la scène, en restant dans les coulisses à vous applaudir.

 

Il fait partie de mes projets professionnels, quand l'occasion se présente, cadrant mes élucubrations,

que dis-je, mes divagations

 

Il fait partie de ces gens qui, à force, de mettre en valeur les autres, en oublient trop souvent mettre en lumière la leur.

 

Il fait bien évidemment partie des gens qui ne savent pas parler d'eux, écrire sur eux  malgré tout le talent qu'il a.

 

 

 

 

 

 

Donc, j'attends, depuis quelques jours, non pas ses réponses concernant Toinette et Marie- Antoinette mais la présentation de son job  ("Thierry, je dis quoi sur toi, pour être exacte ? ") et une photo.

 

Il se trouve qu'au-delà des collaborations professionnelles et de l'admiration "no limit" que j'ai pour son coup de crayon, son humour, c'est aussi un ami, de ceux qui traversent le temps et les tempêtes.

J'ai donc choisi cette photo, capture d'un soir de cet été caniculaire, en terrasse parisienne, sous les lumières effeilliennes, avec du vin rosé et des souvenirs d'une Italie lointaine avec une Italienne si proche ...

 

Donc , Thierry Fèvre, c'est lui !

Son talent est à  découvrir sur son site, son Instagram : ce sera plus efficace, et cela vaut le détour.

Toinette, descendante de Marie-Antoinette

 Alors, Thierry, qui est Toinette, égérie d’Accepte ta perruque ? et pourquoi ce choix ? 

L’idée était de créer un personnage qui serait la bonne copine décomplexée.

Elle aussi porte une perruque. Pas n’importe quelle perruque, une perruque qui se voit, comme celle de Marie Antoinette. Toinette fait baisser la pression avec légèreté, insouciance et humour.

Elle ose tout.

Elle désamorce avec bienveillance des situations qui pourraient s’avérer difficiles à vivre.

Marie-Antoinette, vue par Thierry Fèvre

Qu’évoque pour toi, le personnage de son aïeule Marie-Antoinette ? 

Beauté, élégance, passion et dignité même dans la tourmente

 

Pourquoi le personnage de Marie-Antoinette est-il marqué par autant d’images contradictoires ?

Un vrai paradoxe : à un moment donné, elle a cristallisé toutes les rancœurs accumulées depuis des années. Aujourd’hui, les français ont presque des scrupules de l’avoir jugée et décapitée. D’où peut-être cette image clivante, on l’aime ou on la déteste.

 

Qu’est ce qui fascine aujourd’hui chez Marie-Antoinette ?

Elle fonctionne comme un écran, on peut y projeter tous les fantasmes humains liés à la séduction, la mode, le charme, le mensonge, la sexualité, la richesse, la cupidité, le pouvoir… 

 

Que dit l’image de Marie Antoinette sur notre société ?

Une société 2.0 super agitée dans laquelle tout va très vite qui a besoin de regarder un peu en arrière et de rêver pour se rassurer. 

 

Avec sa liberté d’être, de s’émanciper de la Cour, d’être attaquée sur sa sexualité, Marie-Antoinette peut-elle être un symbole de « féminisme » ?

Je ne vois pas dans sa vie un engagement pour faire avancer la cause des femmes mais plutôt une manière de s’accommoder d’un contexte qui lui avait été imposé.

 

Marie-Antoinette est un personnage de cinéma : elle montre une personnalité à la fois capricieuse et attractive : était-elle avant l’heure une « Star » ?

Certainement, un peu comme la Princesse de Galles, elle aurait été poursuivie par des meutes de paparazzi. Le magazine Point De Vue aurait publié des numéros entiers sur son quotidien au Petit Trianon. Paris Match aurait consacré six doubles pages à son procès et sa décapitation aurait fait la une de Gala.

Et, Marie-Antoinette vue par  Antoine de Baeque

Ce que je n'avais pas dit à Thierry Févre, c'est qu'à part la question sur Toinette, les autres je les avais carrément "pompées", copiées.

Je lui ai posé les questions identiques à celles, auxquelles Antoine de Baeque, historien et commissaire de l'exposition "Marie-Antoinette, métamorphoses d'une image" a répondu.


A lire dans le dossier pédagogique de l'événement 

 

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ces Messieurs sont

bien d'accord sur la personnalité de notre dernière Reine de France, qui a régné sur les tendances capillaires, vestimentaires, artistiques autant que sur le coeur de son mari ...avec panache.

 

Rose Bertin, son habilleuse, tenant boutique rue du Faubourg St Honoré veille à ce que chacune des apparitions publiques de la jeune souveraine crée toujours plus de surprises, d'admiration et d'envies que la précédente.

Rose Bertin , ancêtre de toute relookeuse, coach en image ? 

Mais il arrive aussi à la Reine de dessiner ce qu'elle a envie de porter, préférant des robes allégées des brocards, dorures et autres perles comme un symbole d'une modernité, en rupture avec la monarchie traditionnelles.

Et j'aurai l'occasion lors d'autres posts de vous évoquer Léonard son coiffeur-perruquier.

 

Aujourd'hui, elle ferait partie de ce monde des influenceuses, qui nous font perdre la tête.

C'est elle qui l'a perdue.

 

 

Donc, Marie-Antoinette au cinéma

Evidemment le 7e Art n'est pas resté de marbre, face à ce personnage  multi-facettes.

Il se dit qu'elle est probablement la Reine qui a le plus inspiré les scénaristes.

A lire ici 

Et donc, une partie de la carrière cinématographique de Marie -Antoinette sera à découvrir lors d'un quizz que j'ai préparé en collaboration avec Le Parc des Panthéonistes 

Écrire commentaire

Commentaires: 0