· 

147 millions c'est notre communauté mondiale sans cheveux

C'est ce que j'apprends, en croyant lire la chronique de la Fashion week à Moscou.

147 millions de personnes dans le monde diagnostiquées "Alopécie"

Vertigineux ce nombre d'autant qu'un certain nombre d'entre nous ne sont pas forcément, ou plus dans le circuit médical, ayant renoncé aux traitements le plus souvent à effets secondaires lourds ou très désagréables.

Donc 147 millions ....

Ce n'est pas ce que j'ai gagné au loto mais c'est quand même énorme de savoir que nous sommes 147 millions ....

4 millions d'alopécies diagnostiquées en Russie

Je ne peux même pas vous dire combien nous sommes en France ...

Pour la même raison que précédemment ... 

Parce qu'en plus, on utilise le mot alopécie pour l'effet secondaire mais terriblement douloureux de la chimiothérapie.

Depuis des années que je mène ma petite enquête, je ne sais pas vraiment combien nous sommes à être concerné.es en France.

Pas de chiffre exact, apparemment

12 mannequins atteintes d'alopécies défilent pour la Fashion Week à Moscou

Mais donc j'en reviens à la mode, la mode, la mode et ce fameux défilé pour la marque MAD DAISY MOSCOW

Belle initiative de la styliste Margarita Fedoseeva qui a souhaité s'inspirer de la force et de la beauté des femmes touchées par cette "chauvitude".

"ALOPETIANKA" est le nom de la communauté, créée en 2014, par Marina ZOLOTOVA, pour faire connaître cette différence et accroître le niveau de tolérance dans la société dès lors que le physique sort des standards terriblement normé. `

Evident que cela aide les femmes à s'adapter socialement.

 

Leur devise : "Nous sommes des gens du futur" incarne l'idée que l'alopécie qui est une pathologie sans en être une vraiment, n'est finalement peut-être pas une maladie mais juste la prochaine étape de l'évolution de l'humanité.

 

L'étape suivante, chère Inès de la Fressange, serait d'être chauve !

J'ai déjà entendu ce genre de théorie, notamment chez  des parents, ouverts en deux, que dis-je totalement rongés par l'incompréhension concernant  cette pelade qui touchait leurs jeunes enfants.

Je m'étais dit  que cela leur ouvrait certainement une porte sur l'espoir et  annihilait peut-être toute culpabilité, non pas d'avoir engendré la pathologie mais de ne pas en être soi-même atteint.  

Vous le savez, lorsqu'on devient parents, on voudrait tout absorber à leur place.

 

Alors alopécie, évolution du futur ?

Toute l'humanité deviendrait imberbe, et nous serions juste en avance ?

Je ne me pose pas la question, en tous cas, je ne me pose pas cette question.

Je me suis sentie surtout très seule, si seule quand j'ai perdu tous mes cheveux, cils, sourcils et autres poils.

 

Aujourd'hui, je vis totalement le moment présent, notamment avec une pratique assidue, pour ne pas dira addictive du yoga et de la méditation. Alors cette évolution-là ? ce demain-là ?

 

Et puis, peut-être que je me remets à croire à une repousse possible, peut-être ....

 

La styliste Margarita Fedoseeva s'est inspiré des oeuvres d'une artiste russe Natalia Sergueïevna Goncharova  pour la création de cette collection, créant une ode pour cette femme extra-terrestre ( il faut savoir qu'ALOPETIANKA est la contraction ALOPET et ALIEN)

Ce défilé est donc un hommage à cette femme, pardon , à Vous, à moi, cette femme qui a accepté son caractère différent mais unique, et qui a fait de l'union de sa beauté extérieure singulière et de sa beauté intérieure, une réelle force.

En ce qui me concerne,  je porte désormais une perruque parce que  j'adore cela, je me préfère ainsi  !

Pourquoi désormais ? 

Parce qu'à 30 ans quand j'ai perdu tous mes cheveux, j'affichai crânement ce crâne glabre

A 60 ans c'est différent et c'est ainsi.

 

 

          Mais la force est en moi, c'est sûr !!!

Et être 147 millions cela renforce, cela rend forte, je crois  

Crédits Photos du défié @allabogatova 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Marina Zolotova Alopetianka (mardi, 29 octobre 2019 23:36)

    Merci beaucoup pour cet article! Je suis la fondatrice de la communauté des femmes atteintes d'alopécie ALOPETIANKA, que nous avons présentée à la Fashion Week de Moscou avec la participation de femmes et d'enfants atteints d'alopécie et de la créatrice. Dans l'article, le nom Alopetianka est incorrectement indiqué, je vous en serai reconnaissant si vous corrigez l'erreur.

    Merci d'avance pour votre attention à ma demande et merci encore pour l'article.

    Cordialement, Marina Zolotova,
    Fondateur de la communauté des personnes atteintes d'alopécie Alopetianka
    alopetianka@gmail.com