· 

Pour cette rentrée TRES classe, je décide d'OSER

Mes bonnes résolutions

J'ai décidé, cette année de commencer ma liste de (bonnes) résolutions de rentrée non pas par : 

- faire 

- aller

- m'inscrire

- ....

mais systématiquement par OSER ...

 

Parce qu'OSER me rappellera qu'effectivement, je vais sortir de ma zone de confort mais je vais OSER, le faire !

Parce qu'OSER me rappellera que cela va être un effort, un apprentissage, une nouveauté, de l'inconnu avec des inconnu.es  mais je vais OSER m'y confronter

Parce qu'OSER me rappellera qu'il n'y a pas dans mon quotidien, d'enjeux de vie ou de mort, pour le moins, alors au placard les mauvaises excuses et toutes formes de jérémiades poussant à la procrastination.

 

D'ailleurs, je reste persuadée, mais cela n'engage que moi, que concernant certains événements de la vie qui ne seraient pas juste pour Soi , quelques signes avant coureurs de danger* ou d'alerte**ou de renoncement sont palpables ...à nous de les entendre, de les comprendre, de les prendre en compte ou pas ! 

Tout cela pour me conforter, si j'ai encore besoin de me rassurer, qu'il n'y aura ... qu'il n'y aucun danger à OSER !

 

Le danger d'être allée au bout de ses rêves ?

Le danger d'être soi-même , soi m'aime ? 

Le danger d'être au plus près de son authenticité, de ses valeurs, de son identité ? 

Le danger de déplaire ? 

 

Alors, cette rentrée des classes me verra conjuguer au présent et au futur le verbe OSER 

J'OSE

j'OSERAI 

Toujours à la forme affirmative ! 

Pas d'interrogation ! 

Pas de négation !

Et surtout ....J'AI OSE ....

Et vous, qu'allez vous OSER ?

R.E.S.O.L.U.T.I.O.N

Regardez bien ce mot ci-dessus.

Avez- vous remarqué les 4 premières lettres ?

 

R.E.S.O et en les lisant de gauche à droite ....... 

O.S.E.R 

Supplément d'informations

Et d'abord pour vous aider à éclaircir vos envies, vos désirs : 

Un joli cahier permettant de faire cette sorte d'état des lieux avant d'établir sa liste de bonnes résolutions, il est créé par Nathalie Renard

C'est à découvrir sur son blog

Et pour illustrer les signes que , parfois, nous négligeons, je vous ai proposé de découvrir l'interview de Guillaume Nery, apnéiste talentueux, passionné, maîtrisant en pleine conscience ses challenges, de sa technique, qui pourtant est passé tellement près d'y passer : "Ça se joue à pas grand chose. J’avais une conscience plus élevée que d’habitude du risque pris dans ces profondeurs. J’étais plus inquiet que d’habitude ces dernières semaines. Comme quoi, il faut écouter ses pressentiments des fois."

L'autre témoignage est raconté par Manu Payet avec l'humour qu'on lui connaît, qui pourrait faire passer cet événement pour un sketch. Mais Franck Gerber, animateur radio avant d'être ce talentueux kinésiologue que je vous recommande souvent, était de ce vol et peut attester de la véracité de l'événement.

Et Franck avait eu en amont des problèmes pour sortir sa voiture de chez lui : portail automatique bloqué.

 

Ne traversons pas la vie sans écouter, observer, respirer, humer, sentir, ralentir mais OSONS en pleine conscience, en écoutant, en observant, en respirant, en humant...

Écrire commentaire

Commentaires: 0