· 

Jolimoi pour moi me sentir (encore) plus jolie

J'ai toujours rêvé de vous faire partager mes coups de coeur cosmétiques et qu'il vous soit facile de les shopper !

C'est chose faite depuis quelques jours, car j'ai rejoint l'équipe des Stylistes Beauty Jolimoi

Pourquoi ?

Parce que  la sélection de marques est originale, tendance, rigoureuse, pointue, respectueuse de la planète, efficace...bref !

Tout ce que j'aime, tout ce que j'utilise, tout ce que j'avais envie d'essayer, tout ce qui fait que je suis sexagéniale ! Ben oui ! Tout (et ce n'est pas fini) se trouve sur Jolimoi.

Parce que votre profil beauté est validé directement sur le site Jolimoi, par des expertes en cosmétologie, donc c'est du -très- sérieux !

Et d'ailleurs,  si vous faisiez ce test  maintenant !

Vous pourrez ainsi commander les produits qui manquent à votre routine Beauté au fur et à mesure, directement sur  Jolimoi.

Mais si vous avez besoin de conseils plus personnalisés, je suis à votre disposition pour une Session V.I.P en tête à tête, ou si vous souhaitez que votre bande de copines bénéficie de ma présence, pour humer, toucher, sentir, tester la sélection Jolimoi, vous pouvez organiser une Beauty Party : vous savez ces moments entre nanas où nous nous avouons nos petits arrangements avec le temps qui passe, nos peurs d'être moins séduisante mais où les fous rires sont autant de régressions en adolescence...

 

Alors peur d'être moins séduisante, quand on a perdu ses cheveux, que ce soit une alopécie ou les conséquences d'une chimiothérapie, on sait ce que c'est ! 

Du coup, être ensemble pour choisir des produits de beauté dans une sélection exigeante, échanger sur leurs texture et leur efficacité, sur des rituels de soins qu'on avait peut-être laissés, un peu, de côté, c'est WAOUH !!!  

Et ce sera à suivre ...

Mon premier coup de coeur pour la collection de Soft Perfume, une création d'Isabelle Masson-Mandonnaud : une autre façon de se parfumer, si douce, si sensuelle et sans danger pour votre chevelure synthétique. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0