· 

Message personnel à Jada Pinkett Smith

Jada Pinkett Smith, superbe actrice américaine et également épouse de Will Smith, arbore ces derniers temps des turbans très couture, tellement en accord avec son look, que personne n'avait imaginé autre chose qu'une attitude de "modeuse" cultivant un nouveau style, lançant une nouvelle tendance.Une influenceuse ...

Et bien, non !

Elle vient de révéler, lors d'une interview, qu'elle perd ses cheveux de façon très importante et très angoissante et que les turbans et écharpes servent à masquer ce manque de densité qui s'installe et continue d'évoluer, puisqu'il s'agirait d'une alopécie.

Elle tente de relativiser, ce qui est l'attitude que nous avons toutes eues, à ce moment là de notre parcours, en pensant à toutes les personnes atteintes d'un cancer et particulièrement les enfants et les très jeunes adultes.

Et son mantra, également le mien à l'époque : je ne vais pas me plaindre, il ne s'agit que de cheveux !

C'est ainsi au début, parce qu'on est loin d'imaginer la durée de notre problème 

Après, il y a un peu de hauts, beaucoup de bas, un énorme sentiment d'injustice et surtout d'incompréhension médicale et puis on se re-crée son cap, sa ligne d'horizon, sa séduction, sa féminité.

Jada reconnaît que c'était pour elle un rituel magnifique de d'occuper de ses cheveux alors c'est difficile et bouleversant d'évoquer ce qui lui arrive, d'autant qu'elle n'en connaît pas encore les causes.

Exactement le même impact émotionnel pour moi, il y a 30 ans.

Pour le moment, elle porte des turbans qu'elle arbore de façon altière, parce qu'elle se sent reine ainsi enturbannée " dit-elle.

Oserai-je vous écrire que j'ai mis au moins 6 mois avant d'acheter ma première perruque et que jusqu'à cette première chevelure, je cultivais l'art d'entortiller de grands foulards autour de mon crâne de plus en plus dénudé.

Hâte de savoir et de voir si Jada va "Accepter une perruque", "Accepter sa perruque"....

 

Mais, vraiment Merci Jada, de parler de votre chute de cheveux aussi imprévue, que peut-être improbable, que violente et je ne sais que trop ce que vous pouvez ressentir.

Mais, vraiment merci de ne pas cacher ce qui vous arrive car au vu de votre célébrité, votre élégance naturelle, vos réseaux et vos moyens, je ne doute pas qu'on parle un peu plus d'alopécies, dans la presse même si elle est people.

 

Et puis imaginez, chère Jada, on ne tentera plus d'expliquer "euh, non je n'ai plus de cheveux...ben, oui je porte une perruque ...mais non je n'ai pas de cancer", il nous suffira de dire ..."je suis comme Jada  Pinkett Smith : j'ai une alopécie !"

Ça va donner de la gueule à notre pathologie !

Je l'écrivais en préambule : Jada Pinkett Smith ...une influenceuse !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0