· 

"LA BONNE" perruque fait cheveux avec vous

Je reviens sur The Glint Storytellers, le projet à son image de mon amie Mélanie Reumaux, dont la première édition a eu lieu le 9 avril dernier.

Je souhaite y ajouter, à postériori, un message personnel : Oui ! j'ai eu un trac fou en montant sur scène mais Non ! mon trac n'était absolument pas dû au fait de porter une perruque, de me sentir différente, de manquer d'estime capillaire. Je dois même vous avouer que j'étais quasiment certaine que personne ne l'avait remarquée (ma perruque !) et du coup, j'ai savouré l'effet de ma révélation. Parce que je me sais non seulement  rassurante, mais comme un bel exemple pour toutes les femmes qui auraient à vivre une perte de cheveux totale, à un moment de leur vie, ou qui connaissent quelqu'une qui le vit en ce moment et cela, c'est je crois, ma plus grande victoire ! Ce que j'aimerai que chacune retienne de mon intervention sur l'influence capillaire de Laetitia Hallyday au delà de l'humour que j'ai pu y mettre, en toute bienveillance, c'est que lorsque je trouve le modèle DISC d'Ellen Wille, copie conforme de la nouvelle coupe de Laetitia -en 2010-  je n'ai plus l'impression de porter une perruque. Je la vis comme mes cheveux et mieux que cela : comme la coupe de cheveux idéale qui révélerait ma personnalité, ma façon de vivre ma féminité. Il y a "porter une perruque" et "porter LA bonne perruque", celle qui vous met en valeur, celle qui est raccord avec votre visage, celle qui n'est plus une perruque mais qui devient votre coupe de cheveux.  "LA bonne perruque" fait corps ou plutôt cheveux avec vous : vous y passez la main quand vous réfléchissez, vous arborez des chapeaux que vous retirez naturellement, vous replacez une mèche derrière l'oreille ou sur le front sans vérifier dans la glace ou dans une vitrine que ..., vous portez vos lunettes de soleil crânement sur le sommet de la tête, vous enlevez un T-shirt ou un pull sans crainte même si l'encolure est serrée et d'un geste spontané, vous vous recoiffez du bout des doigts. VOUS N'Y PENSEZ PLUS ! sauf quand on vous demande l'adresse de votre coiffeur mais  çà c'est CADEAU ! Cette prise de conscience et de confiance est renforcée à chaque tentative de changement de prothèse capillaire Comme chacune d'entre vous, j'ai parfois envie ou besoin de changer de tête donc je change de modèle de perruque. Au bout d'un certain temps, en réalité très rapidement, je me rends compte que je me suis remise à porter une perruque avec toute cette attention qui attire justement l'attention et le regard des autres et qui me trahit ! Je ressors de sa boîte le modèle DISC et  là, comme par magie, pas une seconde, je ne porte une perruque. Tout simplement parce que je suis Moi ! Quel est votre ressenti ? Vous vivez ou vous vivez avec une perruque ? Si vous souhaitez en parlez, échanger, des ateliers VIP ou des consultations personnalisées et individuelles sont possibles        

Et si vous n'avez pas vu la captation de The Glint, c'est ici

Écrire commentaire

Commentaires: 0